Herbe au charpentier, petite consoude

:) La Brunelle commune

La Brunelle commune ! Pas très haute, avec de jolies fleurs violettes. Vous la croisez régulièrement, mais sans même la regarder. Vous l'arrachez ou la snobez...comme une mauvaise herbe. Alors que...pas du tout. C'est une plante très très sympa et super utile !

Qui est la Brunelle commune ?

La Brunelle commune, dont le nom scientifique est Prunella vulgaris est une plante herbacée, vivace et rustique. Elle est originaire d'Europe et d'Asie.

Ses autres petits noms : Prunelle, Charbonnière, Brunette. Mais on la nomme aussi Herbe au charpentier en raison de ses vertus cicatrisantes.

La Brunelle commune est présente dans de nombreux pays à travers le monde, notamment en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et en Afrique du Nord. Elle est considérée comme une plante cosmopolite, c'est-à-dire qu'elle s'est répandue largement dans différentes régions du monde.

Herbe au charpentier, petite consoude

La Brunelle commune fait partie de la grande famille des Lamiacées (Lamiaceae), comme le Lamier jaune, le Lamier blanc ou la Mélisse

Comment reconnaître la Brunelle commune ?

Sa Tige: est dressée, plutôt carrée et un peu velue.

Ses fleurs : sont de couleur violette ou bleu violet. Elles sont regroupées en épis cylindriques denses au sommet de la plante. Chaque fleur a une forme tubulaire avec une lèvre supérieure et une lèvre inférieure, typique des plantes de la famille des Lamiacées. Elle fleurit du mois de juin au mois de septembre.

Sa taille : elle mesure entre 10 et 40 centimètres de hauteur. Elle a une croissance basse et forme des tapis denses de feuillage.

Ses feuilles : sont ovales ou lancéolées, avec une texture légèrement rugueuse. Elles sont disposées de manière opposée le long de la tige, avec des nervures marquées.

La brunelle commune plante biodiversité

Où trouve t'on la Brunelle commune ?

Vous pourrez la trouver dans une grande variété d'habitats différents. Prairies, pelouses, champs, bords de chemins, talus ou terrains vagues. Elle n'est pas très difficile.

Mais malheureusement elle est encore trop souvent souvent considérée comme une mauvaise herbe. Ce qu'elle n'est pas du tout !

Les bienfaits de la Brunelle

La Brunelle commune est connue depuis l'Antiquité. Elle était utilisée par les Grecs, les Romains et les Égyptiens pour ses vertus médicinales. Dans la Grèce antique, elle était considérée comme une plante sacrée et était associée à la déesse Aphrodite.

Au Moyen Âge, elle était considérée comme une plante polyvalente et faisait partie des herbes couramment utilisées par les guérisseurs et les herboristes.

La Brunelle commune

La Brunelle est réputée pour ses propriétés astringentes, anti-inflammatoires, cicatrisantes et antiseptiques.

Elle est souvent utilisée pour apaiser les irritations de la gorge, favoriser la cicatrisation des plaies, soulager les problèmes digestifs légers et calmer les inflammations cutanées mineures.

Son nom d'Herbe au charpentier lui vient de ses propriétés de cicatrisation. Comme les charpentiers se blessaient avec leurs outils, et qu'il n'y avait pas de pharmacie à l'époque, ils utilisaient cette plante pour soigner leurs blessures. Comme un pansement cicatrisant. Ce qui était pratique puisque cette plante se trouvait un peu partout, dans la nature.

Des études scientifiques récentes ont été menées pour explorer les propriétés pharmacologiques et les composés actifs de la Brunelle commune. Certaines recherches ont suggéré qu'elle pourrait avoir des effets antimicrobiens, antioxydants et anti-inflammatoires.

Utilisation de la Brunelle commune

La Brunelle commune a été utilisée traditionnellement pour ses propriétés médicinales.

Ses parties aériennes, y compris les feuilles et les fleurs, étaient utilisées pour préparer des infusions, des décoctions, des teintures ou des onguents.

Elle était souvent utilisée pour traiter les maux de gorge, les problèmes digestifs, les blessures, les problèmes de peau et les inflammations.

Biodiversité plante sauvage violette

La Brunelle commune est encore utilisée de nos jours, tant dans les pratiques médicales traditionnelles que dans l'herboristerie moderne. Bien que son utilisation ne soit pas aussi répandue que dans le passé, la plante continue d'être appréciée pour ses propriétés médicinales.

Le remède des charpentiers avec de la Brunelle

Récoltez des feuilles fraîches de Brunelle. Vous pouvez aussi vous en procurer, séchée, dans un magasin d'herboristerie. Assurez vous que vos feuilles ne soient pas contaminées par des pesticides ou des polluants. Nettoyez la blessure avec de l'eau fraiche pour en retirer toutes les saletés.

Si vous utilisez des feuilles fraîches, préparez une infusion en versant de l'eau chaude (non bouillante) sur les feuilles. Laissez infuser pendant environ 10 à 15 minutes. Si vous utilisez de la Brunelle commune séchée, faites infuser une cuillère à café de la plante dans une tasse d'eau chaude pendant le même laps de temps.

Laissez refroidir légèrement l'infusion. Une fois qu'elle a un peu refroidie vous pouvez l'appliquer directement sur la blessure à l'aide d'un coton propre ou d'une compresse stérile. Vous pouvez aussi imbiber une compresse dans l'infusion et l'appliquer sur la blessure.

La Brunelle utile pour les insectes et la biodiversité

Ses fleurs produisent du nectar et du pollen, ce qui en fait une source de nourriture pour de nombreux insectes, notamment les abeilles, les papillons, les bourdons et d'autres pollinisateurs. Ces insectes se nourrissent du nectar et collectent le pollen, contribuant ainsi à la pollinisation des plantes dans leur environnement.

Lamiacées, plante sauvage brunelle

Sa capacité à s'adapter à différents environnements en fait une ressource précieuse pour la biodiversité.

Elle peut fournir de la nourriture dans des endroits peu favorable aux autres plantes.

En encourageant la présence de la brunelle commune dans les jardins, les espaces verts et les zones naturelles, on favorise la diversité des insectes et la préservation de la biodiversité. Il est important de préserver et de cultiver des plantes qui soutiennent les populations d'insectes, car ils jouent un rôle crucial dans la pollinisation des plantes et dans l'équilibre des écosystèmes.

Donc si vous la voyez, dans vos massifs, sur le bord d'un talus, dans votre pelouse, laissez la pousser ! Il n'y a pas mieux que les fleurs sauvages pour aider les insectes du jardin.

Abonnez vous à la Newsletter ! Et recevez tous les 15 jours un condensé de biodiversité

Les Jardins de Mélusine

La Biodiversité, quelle aventure !

Voir tous les articles de Les Jardins de Mélusine →
error: Content is protected !!
%d