Cultiver du Basilic en pot

:) Cultiver du Basilic

Le Basilic (Ocimum basilicum) est sans doute l'une des herbes aromatiques les plus populaires en cuisine. Facile à cultiver, que ce soit au jardin ou en pot, le Basilic fait l'unanimité auprès des jardiniers gourmands et gourmets !

Alors que vous soyez totalement débutants, ou non, en jardinage, voici quelques étapes, et conseils à suivre pour bien réussir votre culture de Basilic.

Qui est le Basilic ?

Le Basilic est une plante herbacée, aromatique. Il qui fait partie de la famille des Lamiacées (Lamiaceae), comme la Sauge, la Menthe ou le Thym . Il est originaire d'Inde.

Le Basilic est une plante annuelle. Si vous souhaitez en avoir dans votre jardin, ou sur votre balcon, il vous faudra chaque année le semer ou en acheter un pied.

Basilic

Les semis de Basilic

Semis de Basilic

Les semis de Basilic sont assez faciles à réaliser. Les graines germent assez rapidement, et permettent d'obtenir de beaux pieds. Pour une culture en pot, ou en pleine terre, le semis de Basilic est une façon rapide d'obtenir de beaux plants.

  1. Choisissez un emplacement ensoleillé et chaud : le basilic a besoin de beaucoup de lumière pour pousser. Choisissez un emplacement ensoleillé où vos semis seront au chaud.
  2. Préparez vos semis : remplissez vos pots de terreau. Vous pouvez ajouter un peu de sable ou de perlite pour une meilleure aération et un bon drainage.
  3. Semez les graines : choisissez des graines de semence paysanne. Surtout pas de semences hybride F1, qui ne sont pas des semences naturelles, et qui de plus sont stériles. Les graines de Basilic sont très petites, et noires. Semez les à la surface de vos pots, et recouvrez les d'une légère couche de terreau.
  4. Arrosez régulièrement : les graines ont besoin d'un arrosage régulier, de chaleur et de soleil pour pousser. Arrosez vos semis régulièrement, mais évitez de trop l'arroser, car cela peut provoquer la pourriture des racines. Assurez vous que le sol soit toujours légèrement humide, mais jamais détrempé.
  5. Lorsque vos plants ont atteints quelques centimètres, vous pouvez les transplanter soit au jardin, soit dans un autre pot ou une jardinière.

La culture du Basilic au jardin

Le Basilic aime le soleil et la chaleur. Deux points qu'il ne faudra jamais perdre de vue si vous voulez que vos pieds de Basilic se portent très bien !

Voici quelques conseils pour installer vos plants de Basilic dans votre jardin, ou en pot, sur votre balcon.

Basilic-feuille-de-laitue
  1. Choisissez un emplacement ensoleillé : Le basilic a besoin de beaucoup de lumière pour pousser et produire des feuilles abondantes. Choisissez un emplacement ensoleillé où votre plante recevra au moins 6 heures de soleil direct par jour.
  2. Préparez le sol : le sol doit être bien drainé et riche en matière organique. Vous pouvez ajouter du compost ou du fumier pour améliorer la qualité du sol.
  3. Installez vos plants : si vous plantez plusieurs plants, espacez les d'environ 30 cm.
  4. Arrosez régulièrement : le Basilic a besoin d'un arrosage régulier pour pousser et prospérer. Vous pouvez installer un léger paillage pour maintenir une humidité régulière.
  5. Taillez régulièrement : taillez ou récoltez régulièrement votre Basilic pour encourager la croissance latérale et empêcher la plante de devenir trop longue et filiforme. Taillez également les fleurs pour encourager la production de nouvelles feuilles.
  6. Récoltez les feuilles : Récoltez les feuilles de basilic au fur et à mesure de leur maturité pour encourager la croissance continue de la plante. Vous pouvez récolter les feuilles à tout moment, mais il est recommandé de le faire avant que la plante ne commence à fleurir pour préserver la saveur des feuilles.

La culture du Basilic en pot

Pour un plant de Basilic, choisissez un pot d'environ 20 à 30 cm de diamètre et de profondeur suffit. Il est important de choisir un pot avec des trous de drainage pour éviter que les racines ne pourrissent.

  1. Utilisez un terreau de qualité : utilisez un terreau de qualité pour les plantes d'intérieur ou un mélange de terreau et de sable pour les plantes d'extérieur. Si vous croisez des orties durant l'une de vos promenades, récupérez en une petite poignée que vous pourrez ajouter au fond de votre pot. La grande Ortie, celle qui pique, n'a pas que des désavantages. Elle contient des nutriments qui aideront votre pied à bien se porter durant toute la saison.
  2. Plantez votre plant de Basilic : placez le pied de Basilic au milieu de votre pot et remplissez le pot avec le terreau. Tassez légèrement le terreau pour que le Basilic tienne bien en place. Arrosez immédiatement après la plantation.
  3. Exposition : le Basilic a besoin de beaucoup de lumière pour pousser et produire des feuilles abondantes. Placez votre dans un endroit lumineux où il recevra au moins 6 heures de soleil direct par jour.
  4. Arrosage : le Basilic a besoin d'un arrosage régulier pour pousser et prospérer. Arrosez le régulièrement pour maintenir un sol humide. Jamais détrempé, mais jamais sec.
  5. Récoltez : récoltez et taillez régulièrement les tiges supérieures du Basilic pour encourager sa croissance. Cela évitera à votre pied de grimper en hauteur, et d'avoir un aspect un peu maigrelet. Vous pouvez aussi retirer les fleurs pour encourager la production de nouvelles feuilles.
  6. Fertilisation : les plantes en pot en moins d'apporte de nourriture que celles en pleine terre. Vous pouvez fertiliser votre pied de Basilic avec un engrais organique toutes les deux semaines pour assurer une croissance saine et vigoureuse.

Les maladies du Basilic

Le Basilic peut être sensible à certaines maladies et ravageurs courants, notamment :

  1. L'oïdium : une maladie fongique qui se manifeste par un revêtement blanc poudreux sur les feuilles. Il est souvent causé par une humidité élevée et une mauvaise circulation de l'air.
  2. La pourriture des racines : une maladie fongique qui affecte les racines et peut entraîner le flétrissement et la mort de la plante. Elle est souvent causée par un sol trop humide et un drainage insuffisant.
  3. Les thrips : de petits insectes qui se nourrissent de la sève des feuilles et peuvent causer des taches argentées ou blanchâtres sur les feuilles.
  4. Les pucerons : des insectes suceurs qui peuvent se rassembler sur les tiges et les feuilles, causant un jaunissement et un flétrissement des feuilles.
  5. Les limaces et les escargots : des ravageurs qui peuvent grignoter les feuilles et les tiges de la plante, causant des dégâts importants.

Pour éviter ces problèmes, il est important de cultiver le Basilic dans un sol bien drainé, de l'arroser régulièrement mais pas trop. Veillez aussi à maintenir une bonne circulation de l'air autour de la plante.

Le Basilic, plante compagnon

Le Basilic fait partie des plantes que l'on nomme des plantes "compagnons". Ces plantes sont appelées ainsi car en plus de leur utilité en tant que légume, ou fleur, elles servent aussi de protection aux plantes proches d'elles. Grâce à leur odeur, ou à d'autres particularités, elles repoussent certains insectes qui peuvent nuire aux cultures.

Le Basilic est donc une plante "compagnon" très populaire pour certaines cultures de légumes. Il peut aider à repousser certains insectes nuisibles et améliore aussi la saveur de certains légumes lorsqu'il est planté à proximité.

Le Basilic peut être bénéfique pour les tomates, les poivrons, les aubergines, les courges, les haricots et les fraises. Il repousse les mouches blanches et les pucerons qui peuvent nuire aux tomates. Il peut aussi améliorer leur saveur lorsqu'il est planté à côté.

Mais attention, le basilic peut également attirer certains insectes, comme les altises, qui peuvent nuire aux légumes. Il est donc important de surveiller attentivement les cultures et d'être prêt à agir rapidement en cas d'infestation.

Ces autres articles pourraient vous intéresser : Qui est le Basilic ?

Les Jardins de Mélusine

La Biodiversité, quelle aventure !

Voir tous les articles de Les Jardins de Mélusine →
error: Content is protected !!
%d