:) La Martre

La Martre (Martes Martes) que l'on nomme aussi Martre des Pins ou Martre Commune, fait partie des ces petits mammifères qui n'ont pas très bonne réputation.

Reconnue pour être une experte de la chasse, elle est dotée d'une agilité impressionnante pour capturer ses proies. Avec sa fourrure dense et soyeuse, elle est également connue pour sa beauté naturelle.

Mais qui est elle vraiment, et est elle aussi "nuisible" que l'on veut bien nous le faire croire (parfois) ?

Qui est la Martre ?

La Martre est un mammifère, carnivore, nocturne. Elle fait partie de la famille des Mustélidés (Mustelidae), dont font partie la Fouine, l'Hermine, le Putois, le Blaireau, la Loutre et le Vison.

Martre des pins

Description

  • Son poil : sa fourrure est dense et soyeuse de couleur brun,roux avec des taches plus claires sur la gorge, la poitrine et le ventre
  • Tache blanche orangée sur la poitrine qui se prolonge un peu sur le haut des pattes.
  • Corps très fin, long. Tête triangulaire Nez marron. Petites oreilles. Longue queue touffue. Pattes courtes.

Sa taille : les mâles sont plus grands que les femelles. La taille du mâle se situe entre 52 et 65cm et la femelle se situe entre 46 et 55 cm.

Son poids : le mâle pèse entre 900gr et 2kg et la femelle entre 750g et 1,2kg

Espérance de vie de la Belette : entre 4 et 7 ans à l'état sauvage.

Où et comment vit la Martre ?

La Martre est une nocturne. Elle est très discrète, et très rapide. Bonne chasseuse, elle sait aussi très bien nager et grimper.

👉La vie de la Martre se passe en solitaire. Elle ne fréquente ses congénères qu'au moment de la reproduction. Mais c'est aussi un animal territorial. Elles marquent leur territoire avec les sécrétions odorantes de leurs glandes anales

La Martre habite principalement les zones boisées et forestières, mais on peut également la trouver dans les zones rurales et montagneuses. Les régions du Massif central, des Vosges, du Jura, des Alpes et des Pyrénées sont des endroits où les Martres sont fréquemment observées. Elles ont besoin de vastes zones forestières pour trouver de la nourriture et établir leur territoire, donc la fragmentation et la dégradation des forêts peuvent avoir un impact significatif sur leur survie en France.

Les Martres sont des animaux très mobiles et peuvent changer de lieu de repos fréquemment en fonction de l'offre de nourriture et de l'activité humaine dans la région.

La Martre pour installer son nid va choisir des cavités dans les arbres, des trous de rochers ou des cavités laissées libres par d'autres animaux, comme les pics ou les écureuils. Elles sont également capables de construire leur propre nid en utilisant des brindilles, des herbes et des feuilles pour former une plate-forme dans les arbres

Que mange la Martre ?

La Belette est un mammifère carnivore. Elle se nourrit principalement de petits animaux tels que les souris, les mulots, les campagnols, les lézards, les grenouilles, les oiseaux, les insectes et les œufs.

Mais elle peut aussi se nourrir de fruits, de baies et de noix, surtout quand le gibier vient à se faire plus rare (en hiver).

Les Martres doivent manger régulièrement pour maintenir leur métabolisme élevé et leur activité physique. Elles chassent fréquemment et stockent souvent de la nourriture dans leur cachette pour les périodes de disette.

Martre des pins

Elles utilisent leur odorat et leur ouïe pour détecter leur proie et leur agilité pour grimper dans les arbres ou courir au sol pour la capturer

Comment se reproduit elle ?

A la période des amours (entre février et juin, selon les régions) les mâles recherchent activement les femelles en émettant des appels spécifiques pour les attirer. Les femelles peuvent avoir plusieurs partenaires au cours de la saison de reproduction.

La nourriture entre en ligne de compte dans la reproduction de ce petit mammifère. La Martre, un peu comme le Renard, se régule toute seule. Si la nourriture est rare, le nombre de petits sera limité.

Après l'accouplement, la gestation chez la femelle dure entre 7 mois et 9 mois. Les embryons de la martre subissent une période de développement initial, suivi d'une période de latence embryonnaire qui dure plusieurs mois. Pendant cette période de dormance (durant l'hiver), l'embryon ne se développe pas activement, mais il reste dans l'utérus de la femelle. Donc après l'accouplement, la naissance des petits n'aura lieu qu'au printemps suivant.

Martre dans son nid

Au printemps suivant, la femelle va préparer le nid de ses petits en l'installant dans une cavité rocheuse, ou un trou dans un arbre. Elle va utiliser des feuilles, de l'herbe, des plumes et des brindilles pour créer un lit douillet pour ses petits.

Elle ajoutera souvent aussi dans son nid de la mousse, de la fourrure, pour tapisser la cavité ce qui permettra de garder ses petits au chaud.

La femelle Martre prend soin de son nid avant la naissance des petits en y apportant de la nourriture et en le nettoyant pour créer un endroit sûr et propre.

La naissance des petits

La Femelle Martre est une maman solo. Elle peut donner naissance à une portée de 2 à 5 petits, que l'on appelle des "martrelets".

👉Les petits naissent nus et aveugles. Ils pèsent au moment de leur naissance entre 20 et 30 grammes. Leur mère devra donc les garder bien au chaud, les allaiter, et se nourrir en même temps. Sacré job !

La femelle va nourrir ses petits en les allaitant durant environ 6 à 8 semaines. Après cette période d'allaitement, les martrelets commencent à manger de la nourriture solide, telle que des petits mammifères, des oiseaux, des œufs et des insectes, qui leur sont apportés par leur mère. Les jeunes Martres apprennent également à chasser seules sous la surveillance de leur mère.

Les femelles Martres sont très attentionnées envers leurs petits et leur prodiguent des soins attentifs jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment matures pour se débrouiller seuls dans la nature.

Jeune Martre

Les petits resteront avec leur mère jusqu'à l'âge de 6 à 8 mois, puis quitteront le nid définitivement pour débuter leur vie d'adulte. Les mâles quittent souvent leur mère plus tôt que les femelles. Mais les jeunes Martres restent souvent près de leur lieu de naissance pendant un certain temps avant de s'aventurer plus loin pour établir leur propre territoire.

Les prédateurs de la Martre :

Le plus grand prédateur de la Belette est l'humain. Piégée, abattue, écrasée, la Belette souffre elle aussi, beaucoup, des agissements humains.

Ses prédateurs naturels sont peu nombreux mais ils existent tout de même. On notera parmi ceux ci : les aigles, les faucons, les hiboux, les renards, chats sauvages et les lynx.

La Martre est elle vraiment nuisible ?

La nourriture entre beaucoup en ligne de compte dans la reproduction de ce petit mammifère. Plus il y a de rongeurs, de campagnols, de rats et autre "nourriture" disponible, plus le nombre de petits sera important. Si la nourriture est peu abondante, le nombre de petits sera donc limité.

La Martre est donc une sacrée alliée des agriculteurs, puisqu'elle "dératise" sérieusement les lieux où elle s'installe.

Les martres sont sensibles aux changements dans leur habitat et à la qualité de leur environnement, leur présence peut servir d'indicateur de la santé de l'écosystème. Si la Martre est présente dans un endroit, c'est que la biodiversité y est très présente, et qu'elle trouve de quoi se nourrir et vivre.

Martre européenne ou commune

Tout comme la Fouine, ou la Belette, la Martre a mauvaise réputation car elle fait partie des prédateurs oiseaux, des amphibiens, et de certains autres animaux qu'elle chasse pour se nourrir.

Elle a aussi mauvaise réputation auprès des propriétaires de poulaillers. Mais elle visera plutôt les œufs que les poules, qu'elle ne pourra pas emporter.

On reproche aussi à la Martre de s'installer parfois dans les greniers et les combles, et d'y causer quelques dégâts.

Mais est ce bien raisonnable d'inscrire un animal sur la liste des nuisibles, qui peut donc être détruit sans remord, et sans hésitation, uniquement pour la nourriture qu'elle prélève pour se nourrir ?

La Martre un animal utile ?

Nombreuses sont les associations (LPO, Aspas ) de défense des animaux sauvages qui demandent à ce que la Belette soit retirée de la liste des animaux nuisibles, tout comme le Renard, la Fouine, la Martre...la liste est longue.

👉Car la Martre a vraiment une utilité sur la régulation des populations de rongeurs, comme les rats taupiers, les campagnols, les surmulots, qui font des ravages dans les champs cultivés.

🚩La Martre est un animal sauvage ! Ni gentille ni méchante avec les humains. Elle n'a pas vocation à avoir des relations avec les humains. Elle vit sa vie d'animal sauvage. Si elle attaque un humain c'est qu'elle se sent en danger. Si vous la menacez, la bloquez, ou si vous menacez ses petits, alors elle se défendra, et n'hésitera pas à mordre. Mais il n'y a aucune raison d'avoir peur d'elle. Ce n'est pas un animal dangereux.

Fouine, Martre ou Belette, comment les reconnaître ?

Ces trois là se ressemblent quand même beaucoup ! Mais elles ont quand même quelques différences qui nous permettent de les différencier.

La Fouine : tache blanche sur la gorge, qui peut descendre jusqu'aux pattes. Tête triangulaire. Nez pointu, rosé.

La Martre : pelage brun, assez foncé, avec une bavette orange sous le cou. Sa truffe est brune.

La Belette : plus petite en taille que la Fouine. Elle mesure entre 15 et 30 cm. Gorge et ventre blanc.

Ref : Mnhn/ Mag des animaux/ LPO

Plantes compagnons
Plantes compagnons

Abonnez vous !

et recevez gratuitement un e-book sur les plantes et fleurs indispensables au potager. Elles vous aideront à protéger vos cultures !

La Newsletter vous parviendra tous les 15 jours, avec des infos sur les insectes, les plantes, le potager et les animaux sauvages

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.