:) La Fourmi électrique

La Fourmi électrique (Wasmannia auropunctata) est une toute petite fourmi que l'on nomme aussi la Fourmi de Feu.

🚩Problème : cette toute petite fourmi fait partie des espèces de fourmis les plus envahissantes, et l'une des plus dangereuse au monde !

Qui est la Fourmi électrique ?

La Fourmi électrique est une toute petite fourmi, de couleur orangée, qui ne mesure pas plus de 1,5 millimètre.

Originaire d'Amérique du sud, cette Fourmi à petit à petit envahit presque tous les continents : Asie, Pacifique, Afrique, États-Unis, Israël. Depuis 2016 elle est présente en Espagne. Et depuis 2022 en France, mais uniquement, pour le moment, à Toulon.

Fourmi électrique

L'ouvrière Fourmi électrique est une toute petite fourmi, de couleur orangée, qui ne mesure pas plus de 1,5 millimètre.

Les Reines et les mâles sont bruns et sont plus grands que les ouvrières, ils mesurent jusqu'à 4 millimètres. Au début de leur vie, les mâles et les Reines portent des ailes qu’ils perdent par la suite, car ils ne volent pas du tout.

Comment et où vit la Fourmi électrique ?

La Fourmi électrique vit en colonie, comme les autres Fourmis. Une organisation assez classique, avec une Reine (ou plusieurs voir chapitre Reproduction), des ouvrières et des mâles. Mais elle travaille aussi avec les autres fourmilières de Fourmis de Feu, ce qui lui donne une réelle puissance de nuisance. Plusieurs fourmilières pouvant s'allier, ou se retrouver, pour lutter contre un prédateur, ou investir un nouveau lieu.

  • Dans la nature, elle peut s'installer vraiment partout, comme les autres fourmis. Dans le sol, sous des feuilles, dans les arbres, etc.
  • Elle peut aussi s'installer dans les maisons, et dans les lieux très proches de l'humain. Elle y trouvera de quoi se nourrir, et des lieux pour se loger, au chaud. Car cette fourmi vient de pays chaud et n'apprécie par le froid. Elle n'aime pas non plus l'eau de mer.

Que mange la Fourmi de feu ?

La Fourmi électrique aime le miellat. Le miellat est fabriqué par les pucerons. Elle protège donc les pucerons contre les prédateurs (coccinelle, larves de coccinelles, oiseau etc) Elle apprécie aussi pour les mêmes raisons les cochenilles, qui attaquent aussi les plantes.

Mais le menu de la Fourmi est bien plus large que cela. Elle est omnivore, et mange absolument de tout ! Graines, fruits, œufs, insectes, araignées, crabes, absolument tout ce qui lui tombe sous les pattes !

Fourmi électrique

Si elle entretient de bons rapport avec les pucerons et cochenilles, la Fourmi de feu tuera absolument tout ce qu'elle trouvera sur son passage de ces deux exceptions.

Les seuls insectes ou animaux qu'elle n'attaque pas sont (en dehors des pucerons et de cochenilles) les autres Fourmis de feu !

Comment se reproduit elle ?

La Fourmi de Feu à un système de reproduction unique au monde. Ce système de reproduction n'a jamais été observé auparavant. Chez les Fourmis électriques, la reproduction se fait de deux manières différentes, contrairement aux autres fourmis :

Le danger de la Fourmi de Feu

- Reproduction classique chez les Fourmis : la Reine fabrique deux sortes d'œufs.

Des œufs fécondés par le mâle (que l'on nomme des œufs diploïdes) qui produisent des ouvrières et de futures Reines. Et d'autres œufs non fécondés par le mâle (que l'on nomme Haploïdes) et qui produisent uniquement des mâles.

🚩Chez la Fourmi de Feu, il existe un autre système de reproduction : le clonage !

La Reine arrive à se passer de la semence du mâle pour se reproduire. Mais les œufs qu'elle féconde ne peuvent donc contenir que ses propres gènes, puisqu'elle les a "fabriqué" seule ! A la naissance, il n'y aura donc que de nouvelles Reines, qui seront la copie conforme de la Reine qui les a "fabriqué" !

Et le mâle ? Le mâle qui fécondait les œufs pouvant produire soit des Reines, soit des Ouvrières (donc des œufs diploïdes) s'est donc retrouvé à ne féconder des œufs qui ne produisaient plus QUE des ouvrières, puisque la Reine se passait de lui pour fabriquer des Reines ! Et son patrimoine génétique, qu'il partageait auparavant avec les ouvrières ET les Reines, n'était donc plus partagé qu'avec des fourmis ouvrières, qui elles ne se reproduisent pas ! Car les ouvrières chez les fourmis sont stériles.

🚩Mais le mâle à compris que la Reine se passait de lui. Il a donc "rusé". Il féconde encore les œufs que ponds la Reine, mais dans certains de ces œufs, lorsqu'il les féconde, il fait en sorte de détruire le patrimoine génétique de la Reine. Ce qui donne à l'arrivée des œufs qui ne produisent QUE des mâles comme lui. Des clones de mâle !

Cependant, que ce soit les mâles ou les Reines, ils ont toujours besoin d'ouvrières pour faire le travail, entretenir les œufs et la fourmilière. Il reste donc des œufs qui sont encore pondus par la Reine et fécondés par le mâle, comme chez toutes les autres fourmis.

Avec ce système de reproduction, dans un nid de Fourmis de feu, il peut donc y avoir plusieurs Reines. Sachant que chaque Reine peut pondre 70 œufs par jour, au bout d'un mois de 30 jours, la population de fourmis se sera déjà agrandit de 2 100 fourmis ! Et comme il y a plusieurs Reines par fourmilière, imaginez le chiffre que cela peut donner par mois !

Les dangers de la Fourmi électrique

La Fourmi électrique a été inscrite sur la liste des espèces préoccupantes pour l'Union européenne, car son impact sur la biodiversité, et sur l'économie peut se montrer très important si jamais elle venait à s'installer durablement et à se répandre dans toute la France.

  • Sa piqûre est très douloureuse, et venimeuse. Elle est ressenti comme une décharge électrique, d'où son nom de Fourmi électrique, ou Fourmi de Feu. La douleur dure entre deux et trois heures.
  • Le venin qu'elle injecte au moment de la piqure, peut provoquer des réactions allergiques très fortes chez l'être humain (surtout chez les personnes sensibles, risque de chocs anaphylactiques). Chez les animaux (chiens, chats) ces piqures peuvent mener jusqu'à la cécité selon l'endroit ou les animaux ont été piqués, et pour les plus petits, un risque de mort.
  • La Fourmi de Feu dévore tous les autres insectes. Elle a un impact énorme sur les populations d'insectes qu'elle peut croiser dans les bois, ou près des habitations. Et comme les insectes sont nécessaires aux oiseaux, ainsi qu'à d'autres animaux, pour se nourrir, ceux ci risquent de mourir de faim.
  • C'est une menace aussi pour les plantes, car elle entretient les insectes suceurs (les pucerons), tout en tuant les éventuels prédateurs de ces insectes (comme les coccinelles et leurs larves).
  • Cette fourmi est très agressive, et peut en quelques secondes, piquer plusieurs fois.

Comment lutter contre la Fourmi de feu ?

Le seul moyen de lutter contre cette invasion est de détecter le plus tôt possible la présence de cette fourmi et de détruire son nid le plus rapidement possible. Quand elle n'a colonisé qu'un petit espace, sa destruction est possible. Mais elle se reproduit vite et voyage très rapidement, via des plantes ou autre moyen de locomotion.

Pour pouvoir lutter contre cette invasion, et pouvoir intervenir sur les nouvelles colonies, ou colonies non répertoriées, l'Inventaire National du Patrimoine naturel (INPN) a mis en place un système d'alerte. Vous pouvez donc signaler toute observation de cette fourmi auprès de cette organisme.

Lutter contre la fourmi électrique

La zone envahie, connue à ce jour, couvre environ 5 000 m2 à Toulon (83). Cette espèce étant facilement transportée avec des plantes ou des déchets verts, il est probable que d'autres zones soient déjà envahies.

inpn fourmi électrique

Pour aider à estimer la zone envahie, signalez vos observations :

Sur internet, si vous avez la possibilité de photographier les fourmis (matériel photo et photo de bonne qualité nécessaires), vous pouvez vous connecter sur le site de l'INPN espèces ou consulter cette page

Par courrier : par envoi de spécimens morts (secs dans du coton ou dans un tube avec de l'alcool) à :

Quentin Rome
Muséum national d’Histoire naturelle
CP50 - 45 rue Buffon
75005 Paris

Olivier Blight
UMR IMBE
337 chemin des Meinajariés
Site Agroparc - BP 61207
84000 Avignon

Ref : INPN/ Ifé / Var gouv

Les Jardins de Mélusine

La Biodiversité, quelle aventure !

Voir tous les articles de Les Jardins de Mélusine →
error: Content is protected !!
%d