Odonates Agrion

:) Agrion jouvencelle

L'Agrion jouvencelle est une jolie Demoiselle, très fine et élégante que l'on peut observer dès le printemps.

Ni papillon, ni libellule mais qui est il ?

Qui est l'Agrion jouvencelle ?

L'Agrion jouvencelle a pour nom scientifique Coenagrion puella. Le terme "agrion" provient du grec ancien "agrios", qui signifie "sauvage" ou "féroce". Il fait référence au comportement rapide et vif de ces insectes lorsqu'ils volent, chassent ou se déplacent. Quant à son nom, "jouvencelle" fait référence à sa couleur bleu vif et éclatante.

Odonates Agrion

L'Agrion jouvencelle est largement répandu en Europe. On peut le trouver dans de nombreux pays européens, notamment en France, en Angleterre, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Pologne, en Suède, etc.

Il est également présente dans certaines régions d'Afrique du Nord.

L'Agrion jouvencelle fait partie de la famille des Coenagrionidés et de l'ordre des Odonates. On peut l’observer du mois de mai au mois de septembre.
Sa taille : la femelle est légèrement plus grande que le mâle, elle mesure entre 35 et 37 millimètres. Le mâle lui mesure entre 32 et 35 millimètres.
Sa couleur : le mâle a un corps bleu métallique brillant. La femelle a un corps plus vert pâle ou brun.

Son corps et ses ailes : le mâle est généralement bleu vif avec des segments noirs caractéristiques sur le corps. Les ailes sont transparentes, avec une petite tache noire à la base des ailes postérieures. La femelle de couleur verte a des taches bien moins marquées que le mâle. Ses ailes sont transparentes, ou légèrement brunes, sans aucune tache. Les jeunes agrions (immatures) ressemblent généralement aux femelles adultes. Leur corps est de couleur vert pâle, avec des marques encore moins voyantes que celles de la femelle.

Son espérance de vie : entre deux et quatre semaines à l'âge adulte (imago).

Comment vit l'Agrion jouvencelle ?

L'Agrion jouvencelle est plutôt sédentaire. Il peut être observé en train de voler autour des plans d'eau, de se percher sur des végétaux près de l'eau ou de chasser des proies. Les périodes les plus actives de l'Agrion jouvencelle se situent généralement pendant les mois plus chauds de l'année, de mai à septembre, lorsque les températures sont favorables à son activité.

L'Agrion jouvencelle habite près des plans d'eau, tels que les étangs, lacs, marais, bassin et les rivières. Il trouve souvent des perchoirs, tels que des branches, des roseaux ou des tiges de plantes aquatiques, où il se repose entre les périodes de vol actif.

Durant leur courte existence d'adulte, ils ont tendance à rester près de leur lieu de naissance et à occuper les habitats aquatiques disponibles tout autour.

Son régime alimentaire ?

L'Agrion jouvencelle se nourrit principalement d'insectes, tels que les moustiques, les mouches, les petits papillons et les petits coléoptères.

Les adultes capturent leurs proies en vol, grâce à leurs pattes avant modifiées en pinces pour les attraper en plein vol. Une fois la proie capturée, l'agrion jouvencelle la consomme en la dévorant directement en vol ou en se posant sur une branche pour la consommer.

Agrion demoiselle

Les larves des Agrions sont aquatiques et carnivores. Elles se nourrissent principalement de petits invertébrés aquatiques, tels que les larves de moustiques, les daphnies et les petits crustacés qu'elles trouvent dans l'eau.

Les Agrions jouent un rôle important dans les écosystèmes aquatiques en tant que prédateurs d'insectes. Ils contribuent à réguler les populations d'insectes nuisibles et sont eux-mêmes une source de nourriture pour d'autres animaux, tels que les poissons et les oiseaux.

Comment se reproduit l'Agrion jouvencelle ?

La période de reproduction de l'Agrion jouvencelle a lieu généralement pendant les mois d'été. Les mâles de l'Agrion jouvencelle peuvent défendre un territoire autour d'un point d'eau. Ils patrouillent activement sur leur territoire à la recherche de proies, pour attirer les femelles et aussi pour chasser les intrus.

Couple d'Agrions jouvencelle

Une fois qu'un mâle a réussi à courtiser une femelle, ils s'accouplent en formant une position en tandem. Cette position est assez acrobatique, et est étonnante, car le couple forme alors une sorte de cœur !

Après l'accouplement, la femelle pond ses œufs dans des végétaux aquatiques, tels que les tiges ou les feuilles des plantes comme les lys aquatiques, les nénuphars etc. Les œufs sont généralement déposés près de l'eau ou directement dans l'eau. Les œufs éclosent après une période de quelques semaines, donnant naissance à des larves aquatiques appelées nymphes.

Les nymphes d'Agrion jouvencelle se développent dans l'eau et passent par plusieurs stades de croissance.

Les larves respirent grâce à des branchies externes situées à l'extrémité de leur abdomen. Pendant cette phase aquatique, les nymphes se nourrissent de petits invertébrés aquatiques et se développent jusqu'à leur stade adulte.

En règle générale, les larves effectuent entre 8 et 12 mues avant de devenir des nymphes matures.

La période durant laquelle les nymphes se développent dans l'eau est variable.

Odonate naissance d'un Agrion

Les nymphes sortent de l'eau pour effectuer leur dernière métamorphose. Les adultes émergent de leur exuvie (enveloppe de la nymphe), et prennent leur forme d'Agrion adulte. Au moment de la naissance, les jeunes Agrions restent généralement de longues minutes immobiles à côté de leur enveloppe, avant de prendre leur enveloppe. Cette période permet à leurs ailes de sécher et de se durcir.

Pour attirer les Agrions dans votre jardin,

Il faut leur offrir ce qu'ils aiment le plus : un point d'eau, même un petit bassin suffit, avec quelques plantes dedans. Et des fleurs et grandes herbes non loin. Pour leur nourriture.

L'Agrion ne pique pas, ne mords pas non plus. Vous n’avez donc rien à craindre de lui ! 😁

Les prédateurs de l'Agrion sont les oiseaux, lorsqu'il est adulte, et les poissons lorsqu'il est à l'état de larve. Si vous avez un bassin, avec des poissons rouges, ceux ci vont manger les larves d'Agrions. Si vous souhaitez avoir des Demoiselles, ne mettez pas de poissons dans votre bassin !

Les Jardins de Mélusine

La Biodiversité, quelle aventure !

Voir tous les articles de Les Jardins de Mélusine →
error: Content is protected !!
%d