Tiges de Rhubarbe

:) Cultiver de la rhubarbe

Cultiver de la rhubarbe, ce n'est pas ce qui vous prendra le plus de temps dans votre jardin !

La Rhubarbe (Rheum Rhabarbarum), fait partie des plantes que l'on trouve souvent dans les jardins et potagers. Assez facile à vivre, avec une silhouette plutôt sympa niveau décoration, la Rhubarbe est une plante que l'on adopte assez facilement.

Qui est la Rhubarbe ?

Pied de Rhubarbe de jardin

La Rhubarbe, est une grande plante herbacée, vivace. Elle est originaire de Mongolie, mais elle est cultivée depuis très longtemps en Europe.

Elle appartient à la famille des Polygonacées (Polygonaceae), comme l'Oseille ou le Sarrasin.

La Rhubarbe disparaît complètement durant l'hiver. Elle ne réapparaitra qu'au printemps suivant. Pas de panique donc si vous la voyez disparaître. Tout va bien.

Le semis de Rhubarbe

Autant vous le dire tout de suite, le semis de Rhubarbe n'est pas la solution la plus rapide pour obtenir de belles tiges de Rhubarbe pour préparer des tartes !

Si vous décider de semer de la Rhubarbe, sachez qu'il vous faudra attendre 2 ans avant de pouvoir goûter à votre Rhubarbe issue de semis. Mais si vous n'êtes pas trop pressé, alors vous pouvez quand même tenter l'aventure !

Le semis de Rhubarbe

Cultiver de la Rhubarbe au jardin

La Rhubarbe aime le soleil, et a besoin de place. Que le pied soit issu de vos semis, ou que vous l'achetiez en jardinerie, ses besoins seront les mêmes.

  1. Choisissez un endroit bien ensoleillé et aéré dans votre jardin pour planter la rhubarbe.
  2. Préparez le sol en enlevant les mauvaises herbes. La rhubarbe préfère les sols riches en matière organique et légèrement acides.
  3. Plantez les racines de rhubarbe à une profondeur de 5 à 10 cm et espacées d'environ 1 mètre. Veillez à ce que le point de croissance de la plante soit au niveau du sol.
  4. Arrosez régulièrement la rhubarbe, surtout pendant les périodes de sécheresse, et paillez le sol pour maintenir l'humidité.

Une fois installée dans un jardin, la Rhubarbe est à gérer comme une vivace. Elle n'aura besoin d'eau qu'en été, et vous n'aurez sans doute pas besoin de faire grand chose d'autre, à part éventuellement retirer quelques feuilles ou tiges flétries ou jaunies. De plus la Rhubarbe n'est pas très sensible aux maladies. Le principal risque dans la culture de la rhubarbe se situe au niveau de l'arrosage.

Certain jardinier préconise de supprimer les fleurs de Rhubarbe lorsqu'elles poussent, pour ne pas fatiguer la plante. Cela lui permet de "conserver" son énergie pour ses feuilles et ses tiges qui nous intéressent. C'est un point de vue. Bien sûr lorsque les fleurs poussent, le pied va consacrer son énergie à produire ces fleurs, et ces graines, dont le but est la reproduction. Vous pouvez choisir de laisser pousser les fleurs, ou non. Cela ne tuera pas votre pied de Rhubarbe si vous laissez des fleurs se développer.

Il n'est pas évident de cultiver de la Rhubarbe en pot sur son balcon. Mais vous pouvez tenter l'aventure si vous avez une grande terrasse, bien ensoleillée. Et surtout si vous fournissez à votre pied de rhubarbe un très grand pot, et de l'engrais régulièrement.

Quand récolter la Rhubarbe

Pour la récolte vous devrez déjà attendre que le pied soit bien installé, et qu'il ait déjà produit plusieurs tiges avec des feuilles. Si vous prélevez vos tiges trop tôt, dès que le pied à produit 2 ou 3 tiges, votre pied de Rhubarbe ne résistera pas !

Laissez la s'installer tranquillement dans votre jardin, quitte à ne rien cueillir la première ou même la deuxième année.

Le meilleur moment pour la cueillir se situe au printemps (mai, juin) N'oubliez pas de pailler pour qu'elle passe l'été les pieds un peu au frais, sans avoir besoin de trop d'arrosage. Un vieux dicton nous indique qu'il faut cueillir la Rhubarbe jusqu'à la St Jean (24 juin). Moment où elle est la meilleure.

Les tiges de votre Rhubarbe devront mesurer entre 15 et 25cm de hauteur (uniquement la taille de la tige, sans la feuille). Les feuilles doivent être grandes ouvertes. La couleur de la tige n'est pas un repère pour la cueillette, car sa couleur de change pas, et n'indique donc pas si la Rhubarbe est bonne à consommer, ou pas. Évitez de récolter plus de la moitié des tiges à la fois pour ne pas affaiblir la plante.

A partir de l'automne, et durant tout l'hiver, la Rhubarbe va entièrement disparaitre. Pas de panique. Elle renaîtra dès le printemps suivant. Ne la paillez pas durant l'hiver, elle n'aime pas l'eau stagnante, et sous terre, elle ne craint pas le gel.

Comment récolter la rhubarbe ?

Les tiges de Rhubarbe ne se coupent JAMAIS avec un sécateur. Récoltez les tiges de rhubarbe en les tirant fermement pour les détacher de la plante. Il faut tirer sur la tige que vous souhaitez cueillir, en prenant soin de ne pas arracher les autres tiges proches. Une fois votre tige, avec sa feuille retirée, coupez la feuille à sa base.

Vous pouvez laissez la feuille au pied de votre plante. Elle protégera le pied, et conservera un peu d'humidité. Vous pouvez aussi utiliser cette feuille pour le purin, ou la mettre au compost.

Les feuilles de Rhubarbe ne sont pas toxiques pour le compost, malgré l'acide oxalique qu'elle contient. Utilisez des gants pour cueillir vos tiges, car l'acide contenu dans les feuilles est toxique pour les humains.

L'utilité de cultiver de la Rhubarbe dans un jardin

Feuille de Rhubarbe de jardin

Le purin de rhubarbe

La Rhubarbe à de nombreuses utilités, en cuisine, mais aussi au jardin. Outre son côté sympa, la Rhubarbe peut être utilisée sous forme de purin. Ce purin est utilisé comme un répulsif contre certains insectes (pucerons) mais aussi contre la Teigne du Poireau (ver) ou celle la Carotte.

Les Jardins de Mélusine

La Biodiversité, quelle aventure !

Voir tous les articles de Les Jardins de Mélusine →
error: Content is protected !!
%d