Le Rouge Gorge un fidèle compagnon de nos jardins

A la rencontre du Rouge Gorge familier

Le Rouge Gorge familier ! Lorsque je m'installe sur ma terrasse avec une tasse de café fumant, il ne faut que quelques instants pour que ce petit ami à plumes fasse son apparition.

Vous le connaissez tous, ce véritable joyau parmi les oiseaux de nos jardins : le Rouge Gorge familier. Il est bien plus qu'un simple visiteur de jardin. C'est un véritable compagnon, un gardien fidèle des secrets de nos jardins et un virtuose qui égaye nos journées.

Si vous avez déjà eu le privilège d'observer ce petit chanteur au poitrail écarlate, vous savez de quoi je parle. Et si ce n'est pas encore le cas, laissez moi vous emmener dans le monde fascinant du rougegorge, un monde où la simplicité d'un oiseau devient une source infinie d'émerveillement et de joie.

Le Rouge Gorge, avec son poitrail rouge orangé ne manque jamais d'attirer notre regard. Comme il est du genre assez fier, quand il se pose sur une branche, il arbore fièrement son plastron rouge. Aucune chance de le louper.

Le Rouge Gorge un fidèle compagnon de nos jardins

Mais il n'y a pas que son apparence qui rend le Rouge Gorge familier si spécial. Son chant mélodieux, semblable à un murmure joyeux, égaye les matins les plus sombres. Si vous avez le privilège d'écouter ce concert matinal, vous comprendrez pourquoi il est souvent considéré comme le troubadour de nos jardins.

Ce qui rend ce Rouge Gorge, très familier, encore plus attachant, c'est sa nature curieuse et sa proximité avec l'homme. Il ne craint pas de s'approcher, parfois à quelques mètres seulement, pour observer ce qui se passe autour de lui. C'est comme si cet oiseau avait compris que la curiosité est la clé de la compréhension du monde qui l'entoure.

J'ai souvent le plaisir de boire mon café, quand les journées ne sont pas trop fraîches, en compagnie d'un Rouge Gorge. Un drôle de tête à tête. Muet. De loin. Lui sur sa branche, et moi sur mes escaliers. Une complicité qui ne se dément pas. Et qui me pousse à le chercher chaque jour dans le jardin. Mais où est MON Rouge Gorge ?

Hé oui, c'est qu'il est très attachant ce petit habitant !

Maintenant, plongeons un peu plus dans la vie quotidienne du Rouge Gorge familier.

Le Rouge Gorge (Erithacus rubecula) est un passereau qui fait partie de la famille des Turdidés (Turdideae), comme le merle noir (Turdus merula) ou la grive musicienne (Turdus philomelos)

Rouge Gorge
Rouge Gorge

Sa taille et poids : Rondelet et haut sur pattes, il mesure de 12 à 14 cm environ pour un poids de 16 à 22 grammes.

La durée de vie du Rouge Gorge : en moyenne, l'espérance de vie d'un Rouge Gorge ne dépasse pas les 13 mois. Les hivers sont durs pour lui, qui ne migre pas, et la mortalité est particulièrement élevée chez les oisillons nés dans l'année.

S'il résiste à sa première année de vie, alors ses chances d'avoir une vie assez longue se multiplient. Le record de longévité d'un Rouge Gorge est de 19 ans.

A noter : les jeunes Rouges Gorges n'ont pas de tache orangée. Ils présentent un plumage tacheté, dans les tons bruns. Lorsqu'ils sont jeunes, ils est donc difficile de les différencier de certains autres oisillons.

Il est surtout composé d'insectes (vers de terre, araignée, escargots, chenilles...) qui vivent au sol. Raison pour laquelle il arpente souvent les jardins et pelouses.

A l'Automne, les insectes se faisant plus rares, il se tournera vers les baies et les petits fruits. Comme les fruits de l'Aubépine dont les oiseaux raffolent.

Le Rouge Gorge familier en hiver, alimentation

L'Hiver il fréquentera assidument les alentours des mangeoires, où les boules de graisse, agrémentées d'insectes de préférence, feront son affaire. Mais ce n'est pas un acrobate. La mangeoire devra être bien stable pour qu'il ose s'y aventurer. La plupart du temps, il choisira de rester sous les mangeoires à glaner les graines que les mésanges et moineaux auront fait tomber.

Le Rouge Gorge est un oiseau territorial. Il habite un domaine qu'il n'aime vraiment pas partager. "Chacun chez soi" est sa devise. Et c'est ainsi qu'il vit le plus souvent. Sauf durant la période de reproduction ou il saura se faire beau pour attirer une compagne.

Mais le reste du temps, le Rouge Gorge est vraiment un solitaire. Il vit seul, et la famille, ce n'est vraiment pas son truc. Et gare à celui qui ose s'aventurer sur son terrain pour s'y installer. Il en sera chassé, sans aucune pitié. Le Rouge Gorge n'est pas partageur. Qu'on se le dise, ce n'est pas un tendre avec ses congénères. Et s'il le faut, il se battra jusqu'à la mort.

Mais malheur à celui qui n'arrive pas à trouver un territoire où s'installer. Sans territoire à lui, il ne pourra pas survivre et mourra au bout de quelques semaines. La notion de territoire est donc vitale pour lui.

Le Rouge Gorge est un grand chanteur. Il chante presque toute l'année, et fait juste une pause en été. En Hiver, il chante pour défendre et marquer son territoire. Son chant mélodieux lui sert d'ailleurs presque uniquement à cela : défendre son territoire. Il chante pour prévenir qu'il est ici chez lui, et qu'il ne vaut mieux pas tenter d'envahir son territoire.

Si vous entendez chanter un oiseau, la nuit, sans lumière à côté, ce n'est pas un Rouge Gorge, mais un Rossignol Philomèle ! Car le Rossignol chante la nuit pour attirer la femelle et le jour pour éloigner ses rivaux.

Le Rouge Gorge lui, la nuit il dort ! Ecoutez le chant du Rouge Gorge familier

Sa période de reproduction se situe entre le mois d'Avril et le mois d'Août. Les couples se forment à partir du mois de décembre. Généralement, c'est le mâle qui va rejoindre la femelle sur son territoire.

Le nid sera installé dans un trou d'arbre, ou de mur, mais aussi dans les haies, dans le feuillage des plantes grimpantes, comme la glycine. Le nid sera garni de duvet, de plumes, d'herbe et de feuilles.

La ponte pourra être au nombre de deux dans l'année, et comprendra entre 4 et 7 œufs. Les œufs sont bruns mouchetés de roux.

Rouge Gorge familier et son petit
Rouge Gorge familier et son petit

La femelle va pondre entre 4 et 7 œufs qu'elle couvera durant environ 14 jours. Et le mâle s'occupera de rapporter de la nourriture pour toute la famille. Les petits ne prendront leur envol qu'au bout de 3 semaines. Ils ne sont pas très doués à la sortie du nid, et il n'est pas rare de les voir au sol, attendre que l'un des parents viennent les nourrir.

Une fois la petite famille élevée, les petits assez grands pour se débrouiller seul, hop, c'est de nouveau chacun chez soi. Chacun son jardin, et chacun ses humains.

Maintenant que vous savez tout sur le Rouge Gorge familier, vous pourriez vous demander comment accueillir au mieux ces joyeux compagnons dans votre propre jardin. Voici quelques conseils pratiques :

  1. Fournissez une source d'eau : les Rouges-Gorges aiment l'eau. Une fontaine, un bain d'oiseaux ou même une simple soucoupe d'eau peuvent les attirer. Car tous les oiseaux ont besoin d'eau. Pour boire mais aussi pour se laver !
  2. Offrez une variété d'aliments : outre les graines, ils apprécient les fruits, les insectes et même les petits morceaux de fromage. Variez l'alimentation pour les séduire.
  3. Aménagez des espaces cachés : les Rouges Gorges aiment les endroits où ils peuvent se cacher. Des buissons denses ou des arbres offrent des abris idéals pour qu'ils se sentent en sécurité.
  4. Installez des nichoirs : si vous avez de l'espace, un nichoir peut être un lieu de nidification accueillant. Les rouges-gorges peuvent devenir des voisins fidèles.
  5. Le Rouge Gorge est présent partout en France, et ne migre pas durant l'Hiver. Il n'est pas considéré comme une espèce menacée. C'est un oiseau totalement protégé, il est donc interdit de le capturer. Il ne survivrait pas longtemps.
  6. Bois, forêts, prairies, il se plait partout où il trouvera suffisamment de nourriture pour passer un Hiver sereinement.

En résumé, le Rouge Gorge familier est bien plus qu'un oiseau de passage dans le jardin. Il devient un compagnon quotidien, un artiste vivant parmi les branches, apportant avec lui des touches de couleur et de mélodie.

Invitez ces petits amis à plumes dans votre jardin, observez le avec attention, et vous découvrirez le charme inimitable du Rouge Gorge familier.

Découvrez d'autres oiseaux familiers du jardin

Abonnez vous à la Newsletter

Sources : INPN Espèces / Oiseaux.net /

Les Jardins de Mélusine

La Biodiversité, quelle aventure !

Voir tous les articles de Les Jardins de Mélusine →
error: Content is protected !!
%d